Bon à savoir

La Région Wallonne dispose de ressources naturelles en eau potable qui lui permettent d'appliquer les normes de qualités parmi les plus sévères. Si bien que l'eau du robinet a une qualité tout à fait comparable à celle des meilleures eaux en bouteille... à un prix bien sûr défiant toute concurrence !

À propos du robinet

 

Votre eau a un goût de chlore ?

Afin de prévenir tout risque de contamination accidentelle, les sociétés de distribution injectent de très faibles doses de chlore. À faible dose, le chlore ne nuit pas à la santé.
 

Conseil: Remplissez votre carafe d'eau, laissez-la s'aérer et mettez-la au réfrigérateur au moins 20 minutes.

 

Votre eau a une couleur blanchâtre ?

Cette couleur n'est pas due au calcaire. En fait, c'est la conséquence de la présence de fines bulles d'air dans l'eau.


Conseil: Laissez reposer l'eau quelques minutes avant de la consommer de manière à laisser l'air emprisonné dans l'eau s'en échapper.
 

 

Votre eau contient du calcaire, est-ce mauvais pour notre santé?

La présence de calcaire dans l'eau apporte le calcium indispensable à la croissance et est nécessaire pour se prémunir de la décalcification. Sa présence dans l'eau ne peut donc avoir qu'une incidence bénéfique sur la santé.

 

Votre eau est brunâtre ?

La teneur en métaux qui se déposent sur les parois des canalisations peuvent être emportées lors d'une augmentation du débit et provoquer cette coloration brunâtre. Cette eau n'est pas nuisible pour la santé mais peut provoquer quelques désagréments, comme laisser des taches sur le linge.


Conseil: Laisser couler l'eau quelques instants. Après une absence prolongée, laissez évacuer l'eau qui a stagné dans les conduites inférieures avant de la consommer. Si ce phénomène se répète trop souvent ou que vous avez un doute, vérifiez que cette coloration est déjà présente au robinet situé près de votre compteur d'eau. Si tel est le cas, n'hésitez pas à contacter votre société de distribution ou un plombier.

 

Il gèle à pierre fendre ! Attention à vos compteurs

Les compteurs d’eau installés près d’un soupirail, une porte de garage, dans une chambre compteur mal isolée sont très sensibles aux chutes des températures.

Pourquoi devez-vous protéger votre compteur d’eau contre le gel ? 

Parce que l’abonné doit prendre toutes les dispositions pour éviter la détérioration du compteur (art. 10 du règlement de distribution d’eau). Des fuites consécutives au gel peuvent entraîner une surconsommation importante ainsi que des dégâts matériels dans les pièces concernées.

Quelques conseils :

- Protégez vos canalisations et votre compteur avec un isolant qui ne s’imprègne pas d’eau (Polystyrène, Styrodur, etc…). N’enroulez pas non plus de câble chauffant sur le tuyau amenant l’eau à votre compteur, car si le thermostat devient défectueux, le tuyau fondra.

- Maintenez une température supérieure à zéro degré dans les pièces traversées par votre compteur et vos canalisations d’eau.

- Si ces précautions ne suffisent pas, vous pouvez laisser couler un mince filet d’eau à l’un de vos robinets et y placer un seau en-dessous afin d’évaluer votre consommation et récupérer l’eau consommée. Cette méthode n’est à choisir que lorsqu’il n’y a pas d’autre alternative.

Si votre compteur est endommagé par le gel, contactez-nous et notre service interviendra, le remplacement du compteur vous coûtera 100 € TVAC.

Si votre compteur est gelé sans être endommagé et si cette situation est récente, il vous est encore possible de le réchauffer à l’aide d’un sèche-cheveux tenu à distance, d’un radiateur électrique ou toute autre source de chaleur modérée. 

En cas d’échec, vous pouvez faire appel à un plombier si votre installation après compteur est également gelée. Si le gel ne concerne que le compteur (nous n’intervenons pas sur la partie privée), nous pouvons vous dépanner. Cette intervention vous coûtera 50 € TVAC. Bien entendu, après ces interventions, il conviendra de suivre les conseils repris ci-dessus dès que possible en fonction de la persistance du gel.